Rue Bricabrac

Maman est en haut...

IL fallait bien que le voyage se termine... Ayant loupé d'une lieue ma zone verte d'atterrissage, j'ai posé la montgolfière sur le toit d'une multinationale. Pour ce retour à la civilisation, il était urgent d'ordonner mes cheveux en pétard et poudrer mon nez brillant de trop de proximité avec la chaleur tant du soleil que du propane.

Direction les toilettes, le chat sur l'épaule et les géraniums sous le bras. Une fois pimpante et rafraichie, je sors et je vois à côté de l'affichette réglementaire du groupe interministériel spécial pandémie, un petit récap maison des gestes à ne pas faire sauf à vouloir gripper l'entreprise. Parmi celles-ci, outre la proscription de serrage de louche et de bise (sic), il est prescrit de respecter une distance de sécurité de deux mètres avec son interlocuteur, ce qui laisse présager des réunions amusantes autant que bruyantes (perso, à ce point-là, la vision conférence et le blackberry pour tous) sans parler de légers problèmes immobiliers rapport à la taille de la cantoche.

Voilà qui va aussi révolutionner les relations sexuelles. Pour le bdsm, pas trop de soucis si je compte le nombre de relations D\s par webcam, et pour le sm, la pratique du singletail (noooooon, pas sur le ficus !!!) va se répandre. Au moment de la conclusion (oui, pour moi, il n'y a pas de sm sans sexe et mon tourmenteur est aussi au moinsse mon amant, au plusse mon amour), nos amis allemands (?) semblent avoir trouvé la solution. Il suffit d'un bon en dehors, d'une (maxi) manivelle et d'un duplex.

Rue Bricabrac, bdsm, H1N1
photo D.R.

Ne me remerciez pas, j'adore aider.



La vie (sexuelle) en rose

Rue Bricabrac, bdsm, sextoys

En lisant les très intéressantes considérations colorifères de Oxtiern, en commentaires des Hématomes crochus, je tente de cerner une nouvelle couleur, quelque part entre le barbapapa et le barbie, le rose sextoy. Dit aussi rose branlette.

tags technorati :


Histoire d'O...nanisme (good vibes)

Rue Bricabrac, bdsm, masturbation
Fauteuil Denis D. Burlet

6 h 37
La pleine lune éclaire la pièce, je me réveille d'un rêve aussitôt oublié, l'orgasme au bord des lèvres, encore palpitantes.

Je me lève, pas somnambule non, mais presque. Je fonce dans le dressing, fouille dans les sacs et dans un demi-sommeil. Non, pas le cône, pas le canard, trop compliqué de remettre les piles, il faut un tournevis, pas le lapin non plus, je ne veux rien introduire, voilà, bon dernier, celui que je cherchais. Puis les piles, dans le bureau, ouf, il y en a deux dans le chargeur.

6 h 42
La lune s'apprête à ficher le camp de mon horizon. Vite un fantasme. Non, pas lui, je n'en veux plus, même en virtuel. Des hommes sans traits, c'est plus simple, et ce fauteuil, qui cache les reins, mais présente fesses et omoplates. L'un fouette, l'autre suce. Aucun intérêt, pas de sophistication. Juste du résultat, de l'efficacité.

Une fois. Deux fois. Trois fois.

7 h 07
Il fait jour. Je peux me rendormir. Décontractée, fantômes chassés, clitoris endolori. Lui et seulement lui.

tags technorati :


Éros et Mercatos

Rue Bricabrac, bdsm, Saint-Valentin
photo AngelDragonfly

C'EST consternant. La Saint-Valentin approchant à grands pas, c'est à qui se fera le plus remarquer en convoquant Éros pour tenter d'inciter le futur pauvre à faire péter le Codevi afin de contenter son aimé(e).

Les mièvres "Mon Chéri" de mon enfance, chocolats de la même famille que les immondes Ferrero de l'ambassadeur, n'ayant plus trop la cote, une grande surface de produits culturels (comme on appelle les livres, les disques et les consoles Nintendo) propose tout un tas de manuels, de romans érotiques, de DVD même pas ixés et une double sucette (aucune parenté avec la double pén' ou la double peine) à partager.

Une autre échoppe va distribuer gratos devant un nouveau lieu branché du Marais vibros et menottes, pour lutter contre le prix exorbitant des sextoys. Cours camarade, le vieux gode est derrière toi. Car fini le romantisme gnian-gnian des amoureux de Peynet, finis lespetits coeurs qui remplaçaient les points des I, maintenant, la Saint Valentin, c'est la Saint Coquin. Le XXIe siècle n'a pas peur de ses érections.

Et je n'ai pas fait le tour des boutiques de lingerie, mais la coquinerie doit aussi jouer les voitures-balais.

Éros ! Mon cul, comme dirait Zazie. Éros, c'est donc cela maintenant, une sucette, un cône de silicone à piles, des gadgets roses Barbie. L'imagination n'est pas plus au pouvoir qu'au parloir.

Vanilles ou bdsm, la société de consommation est en train de vous tuer l'inventivité. Faites fondre vos esquimaux dans le sexe de vos compagnes et sucez-le avant qu'il ne se répande. Attrapez-la pour la plaquer sur une table et armé de votre ceinture, n'arrêtez pas avant que ses cris soient devenus des pleurs.

Et si vous devez tout de même téter du sirop de glucose coloré à l'E160c, parlez d'euro, pas d'Éros, merci.

(Je me demande si dans les clubs SM, on fête la Saint Valentin, ou son équivalent rouge, la Saint Diablotin, la Saint enlève tes frusques, hein !)



Ceci n'est pas un poisson

Rue Bricabrac, bdsm, sextoy

Voilà le premier sex-toy vraiment sado, bien plus que le canard dans son harnais de cuir et gagball. Ce qui n'est pas un Nemo pour amuser les enfants flanque franchement la trouille, exophtalmé comme il est.
Le poisson était sous la couette et son oeil regardait le vagin.

Je me demande si c'est l'oeil qui vibre...

 

(J'ai retrouvé L'île, d'Anne Lauris, édité chez Régine Desforges il y a bien des lustres. J'en suis heureuse tant il a fait partie de mes premières lectures érotiques de maso assumée. Je ne l'ai pas relu. Juste feuilleté pour faire tomber la poussière et respirer l'odeur des vieilles pages. Je le lirai à mon prochain dominamant, tandis qu'il tentera de me faire perdre le fil des mots avec son fouet sur mes miches jusqu'à ce que je tombe sur le dos ou trébuche sur les diphtongues. En espérant que l'érotisme du livre ait gardé sa charge initiale intacte.)



Miscellanées liées de juillet

Rue Bricabrac, bdsm, miscellanées
photo Bela Karel

LE 14 juillet, en accord avec Georges (et P*** C***), je reste dans mon lit douillet. Loin de la ferveur mirlitaire (comme je ne fais pas de parisianocentrisme, je ne me demande pas ici dans quel était je vais trouver la chaussée après que des chars de 56 tonnes l'ont chenillée en cadence) et des feux, je préfère d'autres flammes, d'artifesses évidemment.

Alors je rêve (cet article a réveillé cet ancestrale coutume dont j'entendais parler enfant) de me faire fouetter au sortir du sauna ou du chaudron par deux vigoureux jeunes gens, à Sotchi, bien que le sanatorium Maurice Thorez n'existe plus et avant que la ville soit métamorphosée pour cause de JO d'hiver de 2014.

Ce ne sont pas les JO mais on n'en est pas loin, ce ne sont pas des pony girls non plus mais elles s'en approchent. En queue de cheval et bikini, ces nanas courent sans que personne ne les y oblige. Un comble.

Le prix du sextoy con du mois revient sans conteste à ce con, ce concon, ce concombre. Qui une fois son job acompli ne pourra même pas être recyclé en salade. (À ne pas rater à la même adresse, des chaussons d'un goût exquis, comme la douleur, amusez vos amis, ambiance coussin péteur garantie.)

That's all folks, je retourne à ma couette.

tags technorati :


Mauvaises vibrations, man...

Rue Bricabrac, bdsm, vibrations
photo Shadowplay

LES petits rois fainéants sont servis.

Le fouet vibrant, et la cravache pareillement parkinsonnienne, existent en magasin (je décommande vigoureusement le premier qui pratique des prix et une orthographe honteux, et proposent dans leur rubrique sex toys funny, une kyrielle de fruits et légumes grotesques, dont le pompon revient aux boules de geisha en forme de fraise. Tue l'orgasme, je dis.).

Je ne suis pas sûre de bien saisir la subtilité de ces objets, sauf à conchier le développement durable, je ne vois vraiment pas. En même temps, difficile de passer à côté en faisant semblant de ne pas les voir.

tags technorati :


Mazette, quel vibro ! (Destricted)

Rue Bricabrac, bdsm, Destricted
© Tadrart Films

CIRCULEZ, y a rien à voir. Vendu comme la réflexion sur la pornographie (et une tentative de lui rendre ses quartiers d'esthétisme) de sept cinéastes pas tout à fait mainstream, plutôt arty mais encore moins appointés par Marc Dorcel, Destricted est une purge composée de sept courts métrages sans aucun autre lien entre eux que le concept à l'origine du truc hétéroclite.
Il en résulte un ensemble sans queue ni tête, quoique bourré de queues et de têtes, à l'exception du moyen métrage de Larry Clark qui interview moult jeunes gens Américains dont l'un (l'emo de service, of course) gagnera le droit de tourner une scène porno (hé oui, mon chou, on a du caca sur la queue dans la vraie vie, c'est pas toujours comme au cinéma cochon qui évite soigneusement les "anales marrons"), où l'on comprendra d'où vient la haine du poil et autres comportements sexuels des gens modernes. Comment le cinéma X rentre dans la chambre à coucher de la ménagère de moins de 50 ans, quand bien même elle n'en regarderait jamais.
Petite étoile, mais toute toute petite, bdsm au Matthew Barney où un sculptural garçon sylvestre, moussu par ci, feuillé par là, des fleurs prenant racine dans son cul et naissant dans sa bouche, est aux prises avec, pris par, va savoir, une gigantesque Caterpillar des 50 tonnes (un élévateur, faut bien ça quand on cause phallus) destiné à la déforestation dont une pièce du moteur polit son érection jusqu'à l'éjaculation, mais jamais fusion ne se fera. C'est à peu près aussi chiant à regarder, une fois le dispositif décortiqué, qu'à vivre un coït mécanique qui n'en finit pas...

Le porno, c'est vraiment une affaire de spécialiste. Allez, John B. Root, reviens ! Et toi, Gaspard Noé, cesse de jouer avec la minuterie des néons.

(Quant à moi, ce n'est pas ce genre de pellicule qui relancera mon diesel fantasmatique.)



Que d'emotions !

Ils sont sans conteste ravissants, extatiquement nommés (abandon, esclave...), subtilement différents (s'attache à un bondage, flatte le clitoris)... mais titane ou pas, ce ne sont pas des Fabergés.

Et pourtant

Rue Bricabrac, bdsm, vibromasseurs
+
Rue Bricabrac, bdsm, vibromasseurs
=
Rue Bricabrac, bdsm, diamants

la dernière création de Mauboussin (et aussi l'une des moins clinquantes).

Le hasard veut que les oeufs vibratiles tout comme la fleur de diams fassent chacun partie d'une collection qui s'appelle émotion.
J'ai très envie d'être émue. Très très très émue même.

tags technorati :


Mauvais esprit de nouelle (7)

En cette journée internationale de l'orgasme (chais pas comment ils vont faire, déjà, se synchroniser à deux, c'est pas de la tarte et ça en coupe la chique à plus d'un) et de départ en grasses agapes, certaines peuvent se retrouver seules et vouloir quand même participer.

Une solution simple, qui ne demande pas de sortir de chez soi, est le vibro. Mais en ces temps de dépenses, pas n'importe quel vibro ! Le Minx, toujours designé par Shiri Zinn, n'a que des avantages. Son présentoir, pour commencer. C'est vrai, à force de planquer ses godes, on ne les retrouve jamais. Celui-ci, bien installé sur la coiffeuse avec sa queue rose, entre la houpette et le vaporisateur de parfum, les onguents et les brosses, laisse oublier l'objet du délit (le fameux coup dit de "la lettre volée") pour devenir accessoire de déco.
Ensuite, il est facile, pour peu qu'on soit distraite, ou comblée, ou les deux, d'oublier godes ou vibro en fin de piles. La queue de David Crocket trouve alors son usage, celui de memento (l'usage du dit vibro recommande de détacher la fourrure, dont j'espère qu'elle est fausse, pour la branlette, et de ne se servir de la chose complète que pour prodiguer des agaceries avec le vison sur le corps du partenaire).
Enfin, il est silencieux et furieusement bling bling. (239,95 €)

Cliquez-moi !
tags technorati :


Je kiffe la vibe

Rue Bricabrac, bdsm, œufs vibrants

Onde, charmante personne attentionnée et lectrice attentive, a vu sa chasse aux œufs plus fructueuse que la mienne, puisqu'elle a dégotté deux spécimens vibrants télécommandables à grande distance. L'un via l'ordi (avec un peu de chance, ce ne sera pas mac-compliant), l'autre par GSM.

Il ne me reste plus qu'à attendre impatiemment qu'une de ces deux surprises pas Kinder tombe dans mon nid d'anniversaire.
Vibe me up, Scotty !

tags technorati :


Le canard déchaîné

Rue Bricabrac, bdsm, sex toy

Mélie et moi avons reçu le même jour un identique courriel de notre librairie en ligne chérie. Sous le manteau ne nous proposait cette fois-ci ni Muller ni Olmi mais un jouet pour le bain, un canard vibratoire au bec inquisiteur. Branchées que nous étions sur MSN, il n'en fallu pas plus pour que nos claviers se délient, et qu'une nouvelle fois, nous décidions de partager nos amusements sous la forme de blogue et blague communs.

Bricabrac
A quoi servent les menottes ? À rouiller dans l'eau ? Ou bien c'est pour attacher le clito à l'autre bout et mieux transmettre les vibrations ? Dans ce cas, faut espérer que c'est de l'inox.

Méliemélo
Oui et que le plastique ne fonde pas sous l'eau bouillante. Moi, ce que j'aimerais savoir c'est si le canard fait coin-coin ? Sinon...je ne vois pas l'intérêt.

Bricabrac
Ca déconcentre s'il fait coincoin

Méliemélo
Oui mais un canard qui ne fait pas coin-coin... ce n'est pas un vrai canard. Il paraît que le couac d'un canard ne fait pas d'écho... Croyez-vous que le couac en bdsm en fasse un ?

Bricabrac
Un canard qui donne du plaisir à la femme, heureusement que ce n'est pas un vrai canard, hein ! C'est pas pour dire, mais ça évite la zoophilie qui est un délit, et puis un vibro qui fait coincoin, c'est moyen.

Méliemélo
Ben Donald... il n'est pas séduisant Donald ?
J'aimerais aussi savoir plein d'autres choses sur ce canard, par exemple : Est-ce qu'il flotte, faut-il l'essorer après le bain, peut-on lui fouetter les fesses et les reins. D'ailleurs... est-il soumis ou dom ?

Bricabrac
S'il vise le clito, il a intérêt à être un peu plongeur. Pourquoi voulez-vous fouetter un canard en plastique ? Quelle drôle d'idée.
Il a les deux attributs, le collier dom et le corset soum, alors il doit être switch, il ne veut fâcher personne, c'est un commerçant. Il s'affiche bdsm et démerderen Sie sich !

Méliemélo
Il est -à poil-... le canard ? parce qu'il n'y a pas de raison... J'imagine quelqu'un sortir un canard de sous le manteau.... !
Quoi qu'on en dise... ce canard ne me fait pas plus d'effet que la pluie sur les ailes... d'un canard.

Bricabrac
Non, il n'est pas à poil, il est à plumes ! Et en corset et collier et tatouage.

Méliemélo
A poil.. les canards ! A poil.. les canards !
Il aurait fallu lui mettre un piercing sur le bec.
Je me demande si on est pas tombé sur un canard mandarin, se prenant pour un maître, mais déguisé rien que pour se glisser dans la baignoire. Voyeur, va !

Bricabrac
Avec son corset noir, on croirait qu'il a piqué le costard de Calimero, c'est pas sérieux !

Méliemélo
Croyez-vous que le vilain petit canard deviendra... quoi ? Parce que, moi, qu'est-ce que je ferais d'un cygne dans ma baignoire ?

Bricabrac
Les cygnes, c'est méchant comme tout. je veux bien qu'on me batte et qu'on me morde, mais pas un cygne... à moins, peut-être, de lui passer du Tchaïkovsky.
Bon mais il n'est pas déguisé, il est sm le canard, je vous ferai dire.
Donc il a mis la panoplie, peut-être qu'il fait mieux jouir les dames sm ainsi paré que s'il était bêtement en plumes de plastique.
Vous iriez, vous, avec un Donald vêtu de sa marinière et de son béret ?

Méliemélo
Riri, Fifi et Loulou, je crois me souvenir qu'ils avaient été renvoyés chez leurs parents, ficelés...
Comme quoi le Donald n'était pas un canard à la vanille.
Bon... Un canard qui serait habillé comme Calimero ou Zorro... ça fait plus déguisement que sm sérieux.

Bricabrac
C'est sérieux le sm, vous croyez ? En tous cas, notre caneton, il se dit qu'en corset et collier à pointe, et les menottes in ze box, tout de suite, le 7ème ciel devient sérieux comme un pape.

Méliemélo
Oui évidemment... on peut espérer qu'ainsi paré, il n'est plus en plastoc.

Bricabrac
D'ailleurs, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais paraît que quand on est bdsm, on jouit plus fort. Alors, pour la branlette, c'est kif kif.
Il faut que le vibro soit estampillé sm aussi.
Ce n'est pas gagné.

Méliemélo
Oui j'ai entendu parler de ça. Il faudrait une machine à mesurer pour vérifier le concept.
"Avant : du temps que tu étais vanille... et Après : maintenant que tu es sm".

Bricabrac
Il faudrait tester deux canards. Le sm et le pas sm. Je crois qu'il y en a des pas sm, juste des canards vanilles.

Méliemélo
J'en suis sûre. Ils sont jaunes même. Pas du tout rouges et noirs.

Bricabrac
Rouge et noir, c'est Jeanne Mas et les pages perso de ManantNoir, non ?
Le canard, il est jaune et noir.

Méliemélo
Oui c'est Jeanne Mas (merci Gougueule) : imaginez le canard chanter ça dans la baignoire : "En rouge et noir, j'exilerai ma peur, j''irai plus haut que ces montagnes de douleur"..

Bricabrac
Adieu le 7ème ciel, s'il me chante ça c'est comme s'il me récitait les 12 positions de la soumise, ça me fait redescendre.
Alors que le canard, on lui demande "vibre et tais-toi". Non ?

Méliemélo
Et avec un peu de chance, celui-là ne fait pas coin-coin... et n'est pas de taille à manier la cravache.
"Canard vibrant canard content".

Bricabrac
On ne lui demande pas ça. La cravache, c'est pas pour les canards.

Méliemélo
Oui mais franchement, est-ce vous vous imaginez vibrer vite et fort avec un canard ?

Bricabrac
En cas de disette, oui, je m'en fiche que ce soit un canard ou un truc en forme de queue... On est dans la mécanique, le rapport de cause à effet. Des vibrations, un clitoris, un orgasme.

Méliemélo
Bon alors vite.... passons commande !

Bricabrac
Faut en trouver un pas sm pour le test aussi.

Méliemélo
Oui. Et on fait un test en double-blind ! C'est bien d'ailleurs.. moi j'aime bien avoir les yeux bandés.

Bricabrac
J'aime bien avoir les yeux bandés aussi. Qui sera l'arbitre ? Et puis il faut reproduire l'expérience.

Méliemélo
Ca se complique. Je n'avais pas pensé à ça. Un jouifesseur voyeur.. ça irait non ? Ou bien un savon de marseille. Ils n'ont qu'à buller de toute façon, en attendant les résultats.
J'aime bien l'idée de reproduire l'expérience moi. Je suis pour les expériences !

Bricabrac
Ha ça, le savon de marseille, il va exagérer !
Faudrait quand même pas que le canard prenne le devant de la scène, j'en connais un, enfin, deux, qui risqueraient de ne pas apprécier.
"Non, chéri, pas ce soir, je suis avec canard".

Méliemélo
Ha oui, je vois d'ici le sms : "r.v annulé pour cause d'expérience scientifique avec canards vanille et sm. Te tiens au courant. Signé : les deux XXX candidates au Nobel Sm".
Ou alors, sur la Une d'un canard quelconque, justement : Grand concours ! Canard vanille contre canard sm.

Bricabrac
Le Canard déchaîné !
Bon, on remplit le bon de commande ? On appellera l'AFP après. Chacune demande à son chacun de mesurer les résultats. Comme ça, ils seront flattés de participer

Méliemélo
Oui. Et je suis sûre qu'ils seront fiers et consciencieux. Allez ! Et on se téléphone pendant que l'eau du bain coule !

Bricabrac
Et on synchronise nos montres !

tags technorati :


¶
L'oreille
Juke Boxabrac
¶
La peau
Présentation

presque moi
aller Si j'expose mon verso, c'est pour le plaisir d'être jouée. Le masochisme est mon moyen de transport amoureux. Même si parfois je pleure... c'est de vie qu'il s'agit. Et quand tu me fais mal, j'ai moins mal.

¶
Les mots
Flash-back
À lire
¶
L'oeil
Des images pas sages
www.flickr.com
Voici un module Flickr utilisant des photos publiques de Flickr comportant le(s) tag(s) bdsm. Cliquez ici pour créer votre module.
¶
Le cliquodrome
Agrégation
  • allerfil RSS 1.0

  • allerfil RSS Commentaires

  • allerfil Atom 0.3

  • allerfil Atom Commentaires

Meta
  • allerGet Firefox!

  • allerAction Mondiale Contre la Faim

  • allerCombattez les spams : Cliquez ici

  • allerEt la propriété intellectuelle, c'est du poulet ?

  • allerHalte au copillage !

Épistole

aller Si vous souhaitez m'écrire, il suffit d'ouvrir votre courrielleur préféré, et d'adresser le tout à b.ricabrac chez free, en france. (On a le brouilleur de robot qu'on peut, logiquement, les humains devraient décoder.)

¶
Les rubriques
Classement

Parse error: syntax error, unexpected T_STRING, expecting ')' in /mnt/116/sdb/f/6/blogue.bricabrac/dotclear/ecrire/tools/bbclone/var/access.php on line 4305