Rue Bricabrac

Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (6 - piquant)

Rue Bricabrac, bdsm, collier

UN collier en fil de fer barbelé, oui, tout de suite, mais de la chiquissime maison Burberry. En cuivre doré ou en noir mat. Presque le même que certains dogues particulièrement rogues.

Dans la même série, une double bague, et un bracelet, entrelacé de cuir. Porter les trois serait too much. Mais un ras du cou permet de lancer la conversation sur des sujets qui piquent.

J'adore de plus en plus les anglais !



Miscellanées liées de janvier

Rue Bricabrac, bdsm, miscellanées

J'AI beaucoup marché hier, mes souliers sont usés, mes jambes fatiguées, entre deux slogans, je rêvais.

Ici, on se joue de tout, les pièges à loup font bracelet, les soutien-gorge boucles d'oreilles, et tout un tas d'autres petits bijoux suggestifs et transgressifs (gentiment). Dont des escarpins intacts et des gambettes alertes.

, des ronces semblent avoir poussé sur les jambes du modèles, ombres chinoises, magie du pinceau, érotisme total. La chair nue s'habille d'encre, Stéphane Blanquet c'est de la haute écriture.

Rien de tout cela dans les services publics zürichois, le dress code a encore frappé.

Je ne rêve plus. Il faudra être plus de deux millions pour rêver ensemble.



Les talons dans le cou

Rue Bricabrac, bdsm, talons aiguilles

LE temps que se calme la petite tempête qui a soufflé dans la rue, m'a dégommé mon brush', et a failli renverser mon vélo.

Et si à défaut de les porter aux pieds, pour montrer mon attachement aux codes fetish de la grande confrérie BDSM & fils, je portais des talons au cou ?

On remarquera que le pendentif escarpin coûte à peu près autant que des escarpins (moches) à pendentif*. Comme c'est la crise, on peut se rabattre sur le modèle économique.

 

* "Une paire de pure élégance italienne" qu'ils disent. La dernière fois que j'ai vu une paire de etc, Lorenzo (ou était-ce Giuseppe ?) était en train de se la gratter.

tags technorati :


Où la domination va se nicher...

Rue Bricabrac, bdsm, domination, bijoux

JE me demande toujours, enfin, souvent, ce qui pousse les créateurs à choisir tel ou tel nom pour leurs modèles. Par exemple cette série Swarovski (j'ai shunté le pendentif et une autre paire de boucles d'oreilles) qui est référencée comme "Domination". (Ils ont bien une montre nommé "Bordeaux" et qui n'est ni de cette couleur, ni avec un quelconque lien avec la région ou le vin.)

J'y avais vu des arbres, des branches, ou en essayant de raccorder à la couleur, aquatique, des algues. Sauf peut-être les boucles clipées qui ressemblent à des mimines avec des doigts en moins, des mains de bébé qui agrippent, pas des mains de dominateur qui empoignent.

Mais j'ai regardé un moment cette parure en pensant à la domination. Ce serait la domination vue comme une prise, comme une emprise. C'est l'arbre vivant des contes de fées et de sorcières qui attrape son otage et l'attache dans ses branches et ses racines, jusqu'à ce qu'elle se fige et ne fasse plus qu'un avec lui, qu'elle devienne sa sève et son écorce. C'est la domination en route pour une sorte de fusion. Ou pour la disparition, je ne sais pas.

À quoi ressemblent les contes et légendes dans la vie et la réalité ? Là où les arbres vivent sans enlacer de prisonniers...



¶
L'oreille
Juke Boxabrac
¶
La peau
Présentation

presque moi
aller Si j'expose mon verso, c'est pour le plaisir d'être jouée. Le masochisme est mon moyen de transport amoureux. Même si parfois je pleure... c'est de vie qu'il s'agit. Et quand tu me fais mal, j'ai moins mal.

¶
Les mots
Flash-back
À lire
¶
L'oeil
Des images pas sages
www.flickr.com
Voici un module Flickr utilisant des photos publiques de Flickr comportant le(s) tag(s) bdsm. Cliquez ici pour créer votre module.
¶
Le cliquodrome
Agrégation
  • allerfil RSS 1.0

  • allerfil RSS Commentaires

  • allerfil Atom 0.3

  • allerfil Atom Commentaires

Meta
  • allerGet Firefox!

  • allerAction Mondiale Contre la Faim

  • allerCombattez les spams : Cliquez ici

  • allerEt la propriété intellectuelle, c'est du poulet ?

  • allerHalte au copillage !

Épistole

aller Si vous souhaitez m'écrire, il suffit d'ouvrir votre courrielleur préféré, et d'adresser le tout à b.ricabrac chez free, en france. (On a le brouilleur de robot qu'on peut, logiquement, les humains devraient décoder.)

¶
Les rubriques
Classement