Rue Bricabrac

J'ai toujours rêvé d'être une gangster

... cette boutique en ligne propose tous les produits phares d’une vie épanouie pleine de charme et de sensualité pour les femmes...

ON tient vaniteusement un blogue en pensant faire des touches et au final, ce sont les spammeurs qui mordent. Bon, dans le tir groupé d'aujourd'hui, pas de poulets (mon anti-spam leur tord le cou et garde les plumes) me vantant des orgasmes à la chaîne ou un pénis long comme une rapière, mais l'incitation à m'en aller faire mes courses dans des sex-shops en ligne, discount, discrets, distrayants.

Je m'arrête évidemment sur celui qui s'adresse directement aux femmes, qu'elles prennent visiblement pour des dindes, si j'en crois leur laïus débité dans un style irrésistible :

Xxxxshop, c’est aussi une boutique de sextoys car les lingeries coquines ne peuvent suffire pur une nuit torride...

Machinshop semble faire peu de cas de l'imagination des amants, et de la superbe du mâle dominant, qui a besoin d'un assistant, canard ou lapin, parce qu'au bout de 7 minutes d'exposition rétinienne sur une suggestion de soutif et un soupçon de string, c'est mort. Si c'est comme ça, en lieu de la sempiternelle soubrette, j'opte pour Miss Capone (qui tient de Picsou). En me disant que là, jusqu'au bout de la night, je pourrais appâter du côté de la CIA, à moi les jeux de rôles pendant 24 heures chrono. Las, ces mesquins mercatis ne fournissent pas l'essentiel !

Rue Bricabrac, bdsm, sex-shop

Superbe ensemble de gangster blanc, sans armature, matière extensible, 100% polyester.Vendu sans le chapeau la mallette et sans cravate.

tags technorati :


Miscellanées liées de novembre

Rue Bricabrac, bdsm, miscellanées
photo Rankin

QUATRE des huit parfums (le sex-toy étant porteur, il y a une expansion du marché en ce moment qui permet de trouver tout et n'importe quoi) de ce retardateur (sans doute une crème genre Emla, ou d'un quelconque menthol fugacement désensibilisant) sont liés à l'alcool. Est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux proposer à l'éjaculateur précoce quelques mojitos ou coupettes (disclaimeur : l'alcool est mauvais, trois verres etc., ne pas abuser, femmes enceintes, Borloo, toussa...) afin de le ralentir sans lui faire l'insulte de lui enduire le sexe d'un produit qui met le doigt (et pas seulement) sur son big bog problème, ce qui suppose par dessus le marché une manipulation qui le fera partir avant même que l'onguent n'exécute son effet supposé (et je ne moque pas, j'en ai connu un dans ma vie, j'étais amoureuse en plus, c'était un calvaire, encore plus pour lui que pour moi, un simple baiser et quelques caresses à peine préliminaires et pouf, fini).

Une enquête récente a expliqué pourquoi l'homme préférait à toutes les couleurs le rouge (Desmond Morris dans "Le zoo humain" avait déjà donné les mêmes pistes) dont on se colle du lipstick Russian Red de chez M.A.C., oui, le même que Dita, pour rappeler aux hommes que s'ils s'y prennent bien, on aura les tétons, les aréoles et les autres lèvres pareillement cramoisies, et pour les bdsmeurs, ce seront des parties du corps encore plus étendues, tout comme la guenon en chaleur). Mézalors, que dire des si tentateurs et sensationnels bas noirs ? (Dommage que ce site ne soit plus maintenu, il était beau, pertinent, coquin, intelligent, évident quoi.)

Le lien de cul explicite, il en faut, c'est Public Disgrace, pour tous ceux, dont je ne suis pas, qui fantasment sur l'humiliation publique. Quelques teasers gratos, le reste évidemment contre rétribution. Ces images qui choquent et font débat entre sites pourtant bien dessalés prouvent que quand les États-Unis ne sont pas puritains, ils y vont à fond.

Enfin, le titre de "marquis du mois" revient à l'auteur de cette précision

Homme dominateur, voyant le BDSM comme un pigment de la relation

On peut choisir la couleur ? (Oui, moi aussi je lapsusse, ce qui n'est pas une raison pour ne pas se moquer des autres. Nomého.)



La muscu sur le bout de la langue

Rue Bricabrac, bdsm, oraltrainer
D.R.

TANDIS que j'enfile mon petit ensemble haillon chic de lolita écuyère agace-pissette de chez Betsey Johnson, histoire de lui donner des fourmis dans la main dès que je me pencherai trop bas pour tirer sur mes chaussettes hautes, j'espère qu'il est en plein dans sa séance de muscu linguale, car il n'y a pas que le feu au cul dans la vie... il y a aussi l'eau à la bouche et au bouton.

Ignition !



La secrétaire, le retour

Rue Bricabrac, bdsm, lingerie
photo Alice Hawkins

ENFIN, façon de parler puisque cette photo sens dessous-dessous sensuels de Maggie Gyllenhaal est extraite de la série très mode et tout autant clin d'oeil d'Agent Provocateur et non d'une suite du film La secrétaire.

Toujours aussi à croquer, l'actrice, avec son air d'ingénue coquine, de sainte y touche, de pouponne libertine... Et en plus, il est question qu'elle tourne dans Le complexe d'Icare, d'après le roman d'Erica Jong, une auteure précurseuse du féminisme, un livre clef de mes jeunes années.



L'ordre de la jarretière

EN matière de porte-jarretelles, qui pour peu pratique qu'il soit possède tout de même plus de coquinerie et de tenue que le silicone des bas autofixants (ou devrais-je dire autoglisseurs ?), il y a deux écoles. Le sexy des deux se défend.

Rue Bricabrac, bdsm, fetish, porte-jarretelles Rue Bricabrac, bdsm, fetish, porte-jarretelles

Celle, dont Azraël est un fervent zélateur, des larges ceintures avec moult et larges jarretières ( jusqu'à 10, enlever ses bas devient un supplice de Tantale), que l'on trouve ici.
L'autre, plus peep-show, qui préfère le presque rien, l'attache fine et la dentelle arachnéenne, la lingerie légère que l'on ouvre en soufflant dessus (dans tes rêves !)

Fight !

Rue Bricabrac, bdsm, fetish, porte-jarretelles

 

 

 

 

 

 

Personnellement, je viens d'opter pour une troisième voie, et j'attends la livraison pour tester. Au pire, ça servira de garrot. Ou de jouet pour le chat. Ou de masque pour un casse.

tags technorati :


Les dictons à la con (1)

Franchement, comment peut-on dire

Laid comme un cul

?

Tiens, une image au hasard, choisie plus pour l'abandon dans la pose que pour la qualités callipyges de la dame. (Et je ne renvoie mêùme pas au top de mon blogue.)

Rue Bricabrac, bdsm, cul
photo Kangoo117

Aux seins des femmes, je préfère leurs fesses. Et parfois aussi, au sexe des hommes trop souvent garni d'un prépuce qui leur donne au repos une allure de fourmillier, leur derrière, qui sait souvent être d'une beauté élastique.

Mis à part les yeux, et les avant-bras, je ne connais rien de plus beau qu'un cul.

tags technorati :


La France en bas

Rue Bricabrac, stockings, bdsm

Comme nous sommes des filles bien gentilles, nous portons des bas, évidemment. Et même sans les offrir au couperet des ciseaux, en ne les mettant que pour lui, ils filent à toute allure. Les liens les déchirent, le silicone du stay-up joue les filles de l'air, ils roulottent que c'en est dégoûtant d'inesthétisme.

Or donc, hier matin, à 8h10, alors que je ne sais même plus de quoi je rêvais, mais je rêvais sûrement, plongée dans le plomb et les plumes, le facteur sonne, une seule fois, mais ferme et stridente, et me délivre contre un autographe d'une main empeignoirdée, un immense carton dans quoi nageaient trois paires de bas commandées sur Internet.

La ménagère de moins de cinquante ans qui veille toujours en moi, même quand je suis ébouriffée et noyée de sommeil, s'est réjouie de trouver le mode d'emploi en 5 commandements, de la bonne tenue et longévité de la paire d'attrape-fétichiste que je venais d'acquérir.

Rue Bricabrac, stockings, bdsm

À ces conseils plein de bon sens (c'est gentil de la part d'un marchand de bas de nous aider à moins consommer ses produits, je serais naïve, je parlerais d'altruisme), je ne répéterai jamais assez de choisir des bas solides, donc tant pis pour la pure soie avec couture, ou même le fin nylon. Il est impératif, restons coquettes, de viser la dentelle, il en existe mille variantes, ou la résille (pas mille, mais une bonne dizaine).

Rue Bricabrac, stockings, bdsm

La jarretière reste une alternative intéressante, avec élastique inside, d'une durée de vie nettement supérieure au silicone (bien prendre ses mesures donc). Pour les achats, toujours préférer les boutiques de lingerie de Pigalle qui fournissent ces dames que les échoppes coquines-chic ultra-fashion qui triplent les prix.

tags technorati :


¶
L'oreille
Juke Boxabrac
¶
La peau
Présentation

presque moi
aller Si j'expose mon verso, c'est pour le plaisir d'être jouée. Le masochisme est mon moyen de transport amoureux. Même si parfois je pleure... c'est de vie qu'il s'agit. Et quand tu me fais mal, j'ai moins mal.

¶
Les mots
Flash-back
À lire
¶
L'oeil
Des images pas sages
www.flickr.com
Voici un module Flickr utilisant des photos publiques de Flickr comportant le(s) tag(s) bdsm. Cliquez ici pour créer votre module.
¶
Le cliquodrome
Agrégation
  • allerfil RSS 1.0

  • allerfil RSS Commentaires

  • allerfil Atom 0.3

  • allerfil Atom Commentaires

Meta
  • allerGet Firefox!

  • allerAction Mondiale Contre la Faim

  • allerCombattez les spams : Cliquez ici

  • allerEt la propriété intellectuelle, c'est du poulet ?

  • allerHalte au copillage !

Épistole

aller Si vous souhaitez m'écrire, il suffit d'ouvrir votre courrielleur préféré, et d'adresser le tout à b.ricabrac chez free, en france. (On a le brouilleur de robot qu'on peut, logiquement, les humains devraient décoder.)

¶
Les rubriques
Classement