Rue Bricabrac

Maggi magie

NON, ce n'est pas du gingembre retaillé en suppo que les femmes congolaises utilisent, mais le bon vieux cube Maggi, tout aussi même si différemment, épicé.

L'usage de cet exhausteur de goût par voie anale répond à une légende urbaine répandue sous ces latitudes. Le cube ferait le cul rond, on aura tout vu.

Rue Bricabrac, bdsm, callipyge

(Angel Lola Luv possède un arrière-train au delà de tous les éloges, callipyge sans conteste, mais il ne doit rien à l'additif rouge et or. C'est un chirurgien qui a lui a mis la main aux fesses.)



Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (6 - piquant)

Rue Bricabrac, bdsm, collier

UN collier en fil de fer barbelé, oui, tout de suite, mais de la chiquissime maison Burberry. En cuivre doré ou en noir mat. Presque le même que certains dogues particulièrement rogues.

Dans la même série, une double bague, et un bracelet, entrelacé de cuir. Porter les trois serait too much. Mais un ras du cou permet de lancer la conversation sur des sujets qui piquent.

J'adore de plus en plus les anglais !



Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (5 - habillant)

Rue Bricabrac, bdsm, tee-shirt

ATTENTION pépites ! Ce marchand de tee-shirts dépasse allègrement les bornes, fait preuve d'un humour a deux balles et de slogans douteux.

Mais en ces temps où l'on appelle le niqab un voile, la jouer provo et explicite n'est pas désagréable.

Rue Bricabrac, bdsm, tee-shirt
tags technorati :


Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (4 - tamponnant)

POUR donner du cachet à une enveloppe, pour claquer une en-tête, pour mettre la main au bas de la page, pour se faire des tatoos lavables, pour afficher ses couleurs ni en rougen ni en noir mais en bleu admin', quoi de mieux que ce tampon "Châtiment corporel" ?

Rue Bricabrac, bdsm, fessée
tags technorati :


Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (3 - tapant)

Rue Bricabrac, bdsm, cul

SOUMISE Nespress'O n'est pas dispo ? Esclave Geisha n'est pas là ? Ta main te démange ? Un cul, il te faut un cul, fut-il d'une bouteille ?

Qu'à cela ne tienne, un sticker et hop, pan !

Avec les sous-bocks façon écrans d'iPhone (pour les amis geeks), on tient là (pour les amis sm) un de ces exemples de cadeaux à la fois sobres, exquis, consensuels et surtout d'un goût à toute épreuve.

(Et qui en rappellera une bien bonne sur la branlette aux amateurs de blagues fines.)



Si avec ça le sapin n'a pas les boules... (1 - gonflant)

Rue Bricabrac, bdsm, lit gonflable
source

D'UN goût exquis, ce matelas gonflable pur BDSM permettra, comme ceux bleu marine en vente dans les téléachats du monde entier, à condition de lui enfiler en guise de camouflage vanille une housse neutre pour le rendre un peu plus grand public, de dépanner des amis de passage.

Et pour les têtes à têtes très liés, hop, un donjon sort du placard.



Saignant !

TIENS, ça faisait longtemps que je n'avais pas installé la télé dans ma rue.

Voici donc la pub Orangina qui fait mal aux chaînes, et qui va cartonner sur DailyMotion (au niveau du son seul, ça roxe).

Et je me dispense du couplet sur les chattes et les panthères.

(Petits veinards, grâce à cette boisson bullorouge, vous gagnez un jour de moins d'esprit de sapin et de cadeaux alacons)



Elfetish

Rue Bricabrac, bdsm, Noël

EN guise de convalescence, petit tour chez les voisins, admiration et applaudissements devant l'arbre de Noël tout frais décoré avec opulence et générosité.

Et toi qui m'envoie cette photo. Je n'en ai pas eu le temps depuis quelques semaines, mais en parcourant les galeries, les sites, je suis souvent étonnée, un peu émue même, du soin que certains apportent à nourrir leur délire. On est au delà du pur fétichisme, pour rejoindre quelque chose qui tient de Valérie Damidot, déco über alles.

Cette fraîche jeune fille par exemple, avec ses deux globes parfaitement conçus par la chirurgie. N'est-elle pas choucarde en elfe aux cuisses bondagées de vert printemps, pour s'accorder au feuillage qui lui sert de jupette ? Le premier Bébert venu se serait démerdé avec les moyens du bord, une vieille cravate, le cordon des rideaux, les ailes du spectacle de la cadette, et clic clac, en route pour les galeries. Ou alors, s'il avait voulu gagner ses galons de décimètre Bébert, il l'aurait attifée de cuir, l'aurait baillonnée d'une boule rouge enfournée dans la cagoule, peut-être semé quelques paillettes, écarlates toujours, pour l'esprit de nouelle.
Mais pas ici. Il y a du ruban, il y a un souci d'harmonie (même si on ne partage pas ces goûts-ci), ça a été pensé, préparé, je l'imagine, content de sa trouvaille, dévalisant une mercerie.

Soudain, loin de tout cynisme, je trouverai cela attendrissant. Ils sont à donf', ils s'éclatent. Son baillon tombe, alors elle l'accompagne, baisse la tête, lève les yeux, et dévoile un regard charmant.

tags technorati :


Green spanking

Rue Bricabrac, bdsm, slogans
site

MA modeste, très modeste contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, non point à Copenhague mais dans le huis-clos de ma chambre à coucher.

(Je ne reviendrai pas sur le vert complémentaire du cul brique.)



IKEA ergo sum

C'EST la folie en ce moment, mon amour est présent, très, et quand on ne se refile pas nos rhinopharyngites respectives ou qu'on engage un concours de toux, on s'interroge sur le confort de tel ou tel repose-séant

Touché par mes recherches de siège ergonomique, il a passé des heures à parcourir le web en tous sens pour dégoter de quoi me satisfaire.

Rue Bricabrac, bdsm, IKEA
source

Plus vrai que nature, non ?

tags technorati :


Siège ergonomique

IL fut un temps, encore pas si lointain, où je me pensais obsédée, voyant du sm partout, dans les gestes, les textes, les objets et les paysages les plus anodins.

J'avoue que les choses sont têtues, et quand j'interroge un moteur de recherche par images, à la poursuite d'un siège ergonomique de bonne facture et de prix raisonnable, je tombe une réifiée.

Rions un peu avec Google.

Rue Bricabrac, bdsm, bougie
sculpture Allen Jones - 1969


Tous (les) seins

ET si l'on fleurissait, avec créativité, les vivants ? Si l'on veut faire d'une femme un vase, on lui colle un bouquet dans le con, et comme un beauf, on tweete son trophée. Ou alors, on pense ikebana et voilà, au nom de tous les seins.

Rue Bricabrac, bdsm, bondage
D.R.
tags technorati :


Un collant, ça danse toujours un peu

RÉ sol la si♭ ré mi♭... Les six notes de la petite musique si souvent entendue, fredonnée, cette scie qui fait pa da pa da pa pa, résonnent, je reviens sur mes pas, une nouvelle pub Dim passe à la télé, cinq ou six filles en collants, avec des jambes jusqu'aux épaules et de la joie de vivre plein le pa da pa da pa pa.

Considéré comme anti-érotique au possible, et pas seulement dans le monde bdsm, le collant quand il est vu par Dim (et non pas le collant Dim qui est d'une qualité piètre, d'un contact désagréable et d'une tenue nulle, même au rayon bas, ses stay up sont des fall down) est formidablement sexy.
Si en plus, il est transgressif grâce à la psychorigidité de maîtremarquis, trop belle la vie (en collant).

J'ai toujours aimé les collants, qui ont accompagné la libération de la femme, la mini-jupe, le short, le vent fripon sur le pont des Arts... Un collant, c'est être nue mais pas tout à fait. C'est la possibilité de jouer dessus et dessous. Ça ne tient qu'à un fil, ça se déchire comme un rien.

Rue Bricabrac, bdsm, collants

Merci madame, de venir à l'appui de ma démonstration.

tags technorati :


Jamais sans (ma) culotte !

SI je n'en portais pas, tu n'aurais pas le plaisir de jouer avec, de tirer dessus, de glisser dessous. D'en faire une ficelle agaçante, un lien pour mes chevilles, une boule de dentelle qu'on retrouve au matin. Ou de la découper aux gros ciseaux de couture avant de la déchirer.

Si elles n'en portaient pas, on n'aurait pas eu droit à ce fait divers fétichiste. À Castres (sic).

Un homme d’une trentaine d’années a été arrêté après avoir, à plusieurs reprises, soulevé les jupes et arraché les culottes de femmes dans la rue. Interrogé par les forces de l’ordre, l’homme explique ses gestes comme des "pulsions incontrôlables".

Si les victimes de la mode y avait renoncé, leurs couturiers les ont réinventées. Ce printemps/été, le short fera figure de bermudas tant le petite culotte se montre.

Rue Bricabrac, bdsm, mode Rue Bricabrac, bdsm, mode
photo Vogue.fr


Dînette

Rue Bricabrac, bdsm, carcan
création James Piatt

SUPPLICE de Tantale ? Centre de table ? Dame de compagnie ? Tête àtête à tête ? Pilori horizontal ?

Ce n'est pas Mètre Pliant©, le roi de la bricole qui a imaginé cette table carcan mais le designer James Piatt. Telle quelle, la belle en rose semble seule entourée d'un repas frugal, pain et vin, l'absence de chaise supposant l'absence de nourricier. Fait-elle partie de l'installation, doit elle rejoindre d'autres cygnes en tutut pour un tour de lac ? Ou plutôt, le sujet sans quoi cette dînette n'aurait aucun intérêt ?Le plat de résistance, ses creux en hors d'oeuvre ?

(On me dit dans l'oreillette que Mètre Pliant©, toute affaire cessante, s'en est allé quérir la scie.)



¶
L'oreille
Juke Boxabrac
¶
La peau
Présentation

presque moi
aller Si j'expose mon verso, c'est pour le plaisir d'être jouée. Le masochisme est mon moyen de transport amoureux. Même si parfois je pleure... c'est de vie qu'il s'agit. Et quand tu me fais mal, j'ai moins mal.

¶
Les mots
Flash-back
À lire
¶
L'oeil
Des images pas sages
www.flickr.com
Voici un module Flickr utilisant des photos publiques de Flickr comportant le(s) tag(s) bdsm. Cliquez ici pour créer votre module.
¶
Le cliquodrome
Agrégation
  • allerfil RSS 1.0

  • allerfil RSS Commentaires

  • allerfil Atom 0.3

  • allerfil Atom Commentaires

Meta
  • allerGet Firefox!

  • allerAction Mondiale Contre la Faim

  • allerCombattez les spams : Cliquez ici

  • allerEt la propriété intellectuelle, c'est du poulet ?

  • allerHalte au copillage !

Épistole

aller Si vous souhaitez m'écrire, il suffit d'ouvrir votre courrielleur préféré, et d'adresser le tout à b.ricabrac chez free, en france. (On a le brouilleur de robot qu'on peut, logiquement, les humains devraient décoder.)

¶
Les rubriques
Classement