Rue Bricabrac, bdsm, parano
D.R.

ALSO sprach Frédéric Lefebvre :

La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid.

Ben mon Fredo, on a une petite baisse de forme ? On oublie tous ces pervers que sont les maîtres avinés qui fistent de traviole, les dominas vénales qui se font passer pour des soumises très chiennes, les professeures de volupté sérieuses comme des papesses surfant sur la misère sexuelle, les fantasmeurs flacides qui espèrent enlarger leur péniche...

Pendant ce temps, les rues sont sûres et chauffées, personne n'y meurt, et les bijoux d'Harry Winston sont en vente sur eBay.