Rue Bricabrac, bdsm, sextoy

Voilà le premier sex-toy vraiment sado, bien plus que le canard dans son harnais de cuir et gagball. Ce qui n'est pas un Nemo pour amuser les enfants flanque franchement la trouille, exophtalmé comme il est.
Le poisson était sous la couette et son oeil regardait le vagin.

Je me demande si c'est l'oeil qui vibre...

 

(J'ai retrouvé L'île, d'Anne Lauris, édité chez Régine Desforges il y a bien des lustres. J'en suis heureuse tant il a fait partie de mes premières lectures érotiques de maso assumée. Je ne l'ai pas relu. Juste feuilleté pour faire tomber la poussière et respirer l'odeur des vieilles pages. Je le lirai à mon prochain dominamant, tandis qu'il tentera de me faire perdre le fil des mots avec son fouet sur mes miches jusqu'à ce que je tombe sur le dos ou trébuche sur les diphtongues. En espérant que l'érotisme du livre ait gardé sa charge initiale intacte.)